Panama & Iles San Blas – Itamalando!

Holà chicos 🙂

On vous avait laissé à la frontière du Panama, on vous retrouve tout juste arrivés en Colombie… Et entre temps… :

Première frontière et premiers pas au Panama

On passe notre 1ère frontière sans encombre et 2 tampons plus tard, on foule le sol Panaméen. On nous avait prévenus et on l’avait lu sur les blogs de cyclos, le Panama à vélo c’est pas que rigolo. Il n’y a que la Panaméricaine et celle-ci; sur cette portion, ressemble à une brave 2×2 voies française avec une bande d’arrêt d’urgence pour les vélos… Le top 🙂

On prend des conseils à droite à gauche (et surtout ceux de David, copain de transatlantique habitant à Panama) et on fait notre feuille de route : le Panama se fera comme le Costa Rica, c’est à dire avec des détours; la route la plus courte n’est pas forcément la meilleure 🙂 Et puis, quand on en aura marre on prendra un bus pour rejoindre Panama city.

Du coup, on se retrouve sur l’île de Boca Brava côté Pacifique, pour y arriver on aura quand même usé du mollet avec des belles bosses, mais au final ça vaut le coup. On dort dans la jungle au milieu des singes hurleurs (le bruit ici) et des ratons laveurs dans un hostel pour nous. On y passera 2 jours avant de reprendre la Panaméricaine sur 150km et ensuite faire un nouveau détour sur la belle péninsule d’Azuero. Au menu, camping, belles plages et chouettes rencontres au petit village de Pedasi.
Il reste 300 bornes jusqu’à Panama City, le tout sur la panaméricaine et avec pas grand chose à voir sur le chemin, ça nous tente pas trop, voire pas du tout, ce sera donc 4h de bus!

Panama city – dernière escale avant la Colombie

La frontière terrestre entre le Panama et la Colombie, appelée le Bouchon du Darién, se situe dans une épaisse jungle, repère d’anciens guérillos, de narcos encore en activité et d’animaux inhospitaliers. Certains migrants la traverse et beaucoup y laissent leur vie (comme le décrit cet excellent article venu du Canada).

Il y a donc plusieurs choix : les lanchas (3 jours, plusieurs petit bateaux moteurs), l’avion (2h et arrivée à Medellin ou Bogota) ou le bateau à voile (5 jours) en faisant 3 jours de cabotage sur les îles paradisiaques des San Blas avant d’arriver à Carthagène. N’étant pas vraiment pressés par le temps, on choisi cette dernière solution 🙂 . On booke notre bateau pour le 17 mai, ce qui nous laisse 5 jours chez David à Panama city!

A Panama City, on fera une immersion dans la vie d’expat : barbuc / piscine sur les rooftop et open bar sur la plage… On aura un peu de culture aussi en visitant les impressionnantes écluses du Canal de Panama et le beau centre du Casco Viejo qui dénote pas mal avec les grattes ciel du « nouveau centre ».

Après 5 jours mixés entre repos, balades et soirées, direction Puerto Lindo, où le voilier Amande nous attend…

San Blas, îles paradisiaques et territoire des Kunas

On embarque sur un monocoque de 15m, on a de la chance l’équipage est au top : le capitaine Tote est Colombien, sa copine Sonja qui sera la cuisto est allemande et Matteo qui complète le crew est aussi colombien. Le reste de l’équipage est composé de voyageurs comme nous (mais à pied 🙂 ) : 1 couple suisse, 2 suédoises, 2 norvégiennes et 1 allemand. On met les vélos dans des grands sacs poubelles pour les protéger du sel et ils seront attachés sur le pont à l’avant du bateau…

On fait une 1ère nav de nuit de 8h pour rejoindre les 1ère îles des San Blas. On dort peu, ça bouge pas mal et en se réveillant on est content de voir du sable blanc, des cocotiers mais aussi les vélos qui n’ont pas bougés 🙂

L’archipel des San Blas est quasi autonome, c’est 365 îles (une pour chaque jour de l’année), peuplées et gérées par les indiens de la communauté des kunas. Ça aura du mal à rentrer mais Itamalando veut dire santé en Kuna 🙂

On fait 3 jours à naviguer max 2h par jour et s’arrêter sur ces îles magnifiques quasi désertes. La vie est simple : on chill, on papotte, on se baigne, on fait du snorkelling, on mange et en fin d’aprem on fait un volley : il y a plus compliqué…

S’en suit 40h de traversée un peu remuante pour atteindre la belle ville de Carthagène en Colombie…

Quelques infos en vrac et petites généralités

  • 895 km sur les biclous
  • 6 657m de dénivelé +
  • 35 jours de voyage depuis le début de l’aventure
  • + grosse étape : 92km
  • Crevaisons : on reste sur le 3-0 pour Marjo
  • Objets perdus : Antoine prend de l’avance : 2-0 (la gourde cette fois)
  • Score jeux : 9-7 (belle remontée de Marjo)
  • Finalement être expat c’est comme être en Erasmus mais avec plus d’argent
  • Les grattes-ciel Panaméen sont « Shabbat » : le samedi afin d’éviter aux pratiquants juifs de pêcher en appuyant sur les boutons de l’ascenseur, ce dernier monte tout seul et s’arrête à tous les étages… 🙂
  • Note pour la suite : ne plus choisir de camper dans un jardin où il y a 5 molosses
  • En plus du klaxon, le panaméen se signale aussi par un sifflement à notre encontre, genre un peu dragueur, et comme le klaxon au Costa-Rica, Marjo a quand même bien plus de suffrages…

La suite

Nous voilà à Carthagène, superbe ville coloniale, on a prévu d’y rester 2/3 jours avant de remonter sur les vélos. Après 10 jours de pause, on a quand même hâte!
Le prochain gros objectif c’est de faire les 670 km qui nous sépare de Medellin pour retrouver les copains qui nous attendent 🙂
Au début ce sera du presque plat mais ensuite on va rentrer dans le vif du sujet de notre voyage car 170 km avant Medellin c’est les Andes qui commenceront à nous faire face… 🙂

En attendant, tout va bien, on est forme et on a la pêche!

On pense bien à vous,

Antoine et Marjo

Vidéo récap Panama & Iles San Blas (5mn)

La route pour aller à Boca Chica
Les vélos dans la lancha
Un hostel dans la jungle c’est pas toujours facile d’accès
Promis, on a pas touché aux pieds de marijuana à droite
Les détours c’est aussi du gravier
et encore du gravier 🙂
Portion de Panaméricaine
Sur la route, on ne rencontre pas que des voyageurs en vélo (pour ces 2 là, c’est Ushuaïa > Alaska…)
Qui dit coati apprivoisé dit aussi dog killer…
Petite pause camping
La suite on la connait
On dirait pas comme ça mais normalement on peut surfer
Parce que mine de rien le vélo c’est bien mais le bus avec clim et TV c’est une belle invention aussi 😉
Panama city c’est ça
Mais c’est aussi ça
Ça fait bizarre mais on s’y habitue
Rooftop / barbuc / piscine
Marché aux poissons de Panama
Camping avant le bateau
« Normalement, ça tient »
Vous verrez à la fin on s’en lasse 🙂
Recherche de spot de snorkel
Finalement c’est toujours pareil, du sable blanc et des cocotiers
Expédition autour de l’île
Nos copains suisses (Fibs et Kriss) et Mateo – (On notera le mal de mer de la suédoise à gauche)
Ça change de la barre franche
Remontage des bikes!
A bientôt, on vous embrasse!

9 réflexions sur « Panama & Iles San Blas – Itamalando! »

  1. Magnifique je fière de vous deux (SURTOUT de MA FILLE ,JE RIGOLE PETIT GENDRE) en fait c est trop beau j ai pas de mots je vous aime bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Merci à vous deux de partager avec nous votre périple paradisiaque ! Marjo, tu es resplendissante, et les tâches de rousseur te vont à merveille.
    Enjoy your trip.
    Gros bisous de Toulouse
    Céline, avec Flo et les filles

    Aimé par 1 personne

  3. Trop bien cette vidéo et ces photos, c’est magnifique!!! vous êtes beaux!

    Aimé par 1 personne

  4. C’est génial de vous suivre ! Video géniale, Marjo magique lorsque tu fais ta grimace de trouille face à je ne sais quoi… peut être les singes hurleurs 🙂
    Profitez bien de la Colombie !

    Aimé par 1 personne

    1. Héhé 🙂 merci, ça fait plaisir 🙂
      Pour info c’était une (grosse) cigale… 🙂 A bientôt Nini!

      J'aime

  5. ca y est, je suis abonné aussi et j’ai tout lu !!! Bravo les mollets !!!
    Bises de Papi

    Aimé par 1 personne

  6. Daniel & Therese 5 mai 2019 — 8 h 44 min

    Belle balade et surtout celle en bateau qui nous montre de superbes belles images.
    Bonne continuation.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  7. C’est vraiment aussi paradisiaque que ce qu’on pensait ! un moment magique

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close