¡Colombia! ¡Hola mi amor¡

¡Hola parce!*

Nous voilà à Medellin, 1er objectif de notre voyage : arriver à temps pour retrouver les copains pour passer 3 semaines en leur compagnie, mais avant ça, retour sur 3 semaines de voyage depuis Carthagène!

L’amérique latine, la vraie

On sera finalement resté 4 jours dans cette belle ville de Cathagène, le temps de se perdre dans les rues coloniales, de boire des coups avec les copains du bateau mais aussi de se faire un cours de cuisine colombienne de 4h. On est maintenant incollable sur tout ce qui est empanadas, patacones, riz coco, deditos de queso ou encore poiscail à la poêle…

De retour sur nos vélos, on mettra une bonne heure à sortir de Carthagène, ce sera finalement comme sortir de Paris par porte de la Chapelle mais avec plus de soleil ;).

On l’avait pressenti à Carthagène, en mettant les pieds en Colombie, on rentre de plein fouet dans notre représentation de ce qu’est l’Amérique latine : air de cumbia et de champeta sortant des maisons et inondant les rues, des sourires, des couleurs et une gentillesse omniprésente.
C’est assez simple, il n’y a pas eu un seul jour sans que l’on nous offre des mangues, de l’eau ou des petits gâteaux. C’est aussi assez fréquent que des gens en moto ou en voiture se mettent à notre niveau ou s’arrêtent pour venir papoter et prendre quelques photos avec nous 🙂 .

Les belles rencontres

Une grosse drache le 1er jour nous arrêtera dans le village de San Basilio de Palenque. Une chance, celui-ci est classé par l’Unesco, en 1713, il fut le 1er territoire noir libre d’Amérique du Sud, crée par des esclaves fugitifs cherchant refuge. Depuis, traditions ancestrales d’Afrique tentent d’y perdurer.
On sera aussi bien chanceux le 2ème jour en s’arrêtant à San Jacinto, berceau du tissage de hamac et de la flûte gaita. Le hasard nous fait rencontrer Rebecca, une américaine travaillant dans une ONG pour le développement des petits commerçants avec des cours de marketing, de compta et d’anglais au programme.
Bref, celle-ci est super bien intégrée et nous amène en toute simplicité rendre visite aux Gaiteros de San Jacinto, groupe de musique vainqueur d’un Grammy Award en 2007.
On tentera de nous apprendre comment jouer de la Gaita, une sorte de flûte, puis sur le rythme de la cumbia, comment jouer du tambour. Ce ne sera pas un franc succès, pas sûr qu’ils auraient gagné un Grammy avec nous dans leur rang :).
On aura droit ensuite à un super concert privé qui nous laissera bouche bée (la vidéo ici).
On finira avec la visite d’un atelier/école de tissage afin de nous initier à la confection d’un hamac…

Certains défis de San Jancito et de Palenque ressemblent un peu à ce que l’on peut connaître en France : les jeunes partent dans des plus grosses villes, la population baisse et les traditions se perdent. Ces ateliers et écoles sont là pour tenter de faire perdurer ces traditions malgré les changements économiques.
En revanche, s’il y a bien quelque chose qui ne se perd pas, c’est le petit shot d’alcool maison offert pour ponctuer ces rencontres 🙂
Pour ceux qui douterait de sa qualité, le fait d’arriver à écrire aujourd’hui montre que l’on est pas encore complétement aveugle 🙂

Début des Andes & Yarumal

A mesure que l’on avance, on aperçoit de plus en plus de barrages militaire et policier. C’est encore les stigmates d’un conflit armé qui aura duré près d’un demi-siècle (1964 – 2016) entre les guérillas marxistes (FARC, ELN pour les plus connus), les cartels para-militaires et les forces gouvernementales. Les conséquences auront été désastreuses avec des centaines de milliers de victimes et de disparus mais aussi des millions de déplacés.
Bien que l’on ne se soit jamais senti en insécurité, on sent en revanche; et plus particulièrement dans cette région, les colombiens encore très marqués par ce conflit, qui fait encore la une de l’actualité ces derniers jours.

Avant Medellin, un dernier défi nous attend : LA Montagne. Pour être très honnête, elle nous faisait un peu flipper : plusieurs ascensions pour atteindre une altitude max de presque 3000m. Mais bon on y était, on n’allait pas reculer 🙂
On se fait une 1ère journée de 35km et 1200m de dénivelé +, puis une seconde journée d’ascension entre Valdivia et Yarumal de 57km et 1700m de D+.
Dire que ce n’était pas dur serait mentir mais honnêtement, on a bien moins souffert que ce que l’on pensait. On a senti que nos corps avait évolué dans le bon sens. Et puis c’est tellement beau que ça aide aussi à avancer.

On arrive à Yarumal pour y passer la nuit et s’y reposer un jour avant de repartir, on y restera finalement 8 :). Par le hasard de belles rencontres, on se retrouvera à donner des cours de français de 1h30 pendant 4 jours à une quinzaine d’élèves de 7 à 27 ans à l’institut Going Bilingual.
En échange, on est logé chez Andres, un artiste de 28 ans qui tient un café/resto/hostel culturel dans cette petite ville à 2500m d’altitude. On s’y sentira comme à la maison avec l’impression de vivre en colloc avec des copains.
L’occasion de perfectionner notre savoir culinaire colombien (arepas, dulce de papaya), de visiter des petits villages à proximité et de connaître la night à Yarumal (qui doit être aussi grand que Tarbes -pour les connaisseurs-).

8 jours plus tard, on est de retour sur nos vélos, on fera nos 1000m de D+ pour atteindre notre pic à 2913m d’altitude et être logé chez Gabriel un copain d’Andres. Artiste lui aussi, plein de rêves et de folie 🙂 .

Le lendemain, on se chauffe pour rejoindre Medellin, ou plus exactement Pueblo Viejo, petit village à 10km après Medellin. Une grosse journée, 94km, avec certes une grosse descente magnifique de 20km mais aussi 1100m de D+. Le plus gros challenge sera de rentrer et de sortir de Medellin par son périph et ce ne sera pas qu’une partie de plaisir. On nous achèvera à la fin avec une arrivée de nuit sur 2km de montée à près de 10% de moyenne 🙂

Quelques infos en vrac et petites généralités

  • 1 597 km dont 702 km sur l’étape Carthagène-Medellin
  • 14 043 m de D+ dont 7 386m en Colombie
  • 58 jours depuis le début de l’aventure
  • + grosse étape : 94 km
  • Altitude max : 2913m (la barre des 3000m attendra 🙂 )
  • Objets perdus : 4-0 pour Antoine (On pourrait presque commencer à y voir certains traits de personnalité…)
  • Score jeux : 22-22, match ultra serré, tous les coups sont à présent permis
  • Nouvelle catégorie : La chute : 1-0 pour Marjo (le classique de la roue avant qui dérape en remontant un trottoir) – haha (ndlr)
  • La crise au Vénézuéla est bien visible en Colombie avec malheureusement des centaines de milliers de vénézuéliens qui ont fui leur pays
  • 4€ la nuit d’hôtel/pers : on aura fait peu de camping en Colombie
  • « ¡Nairo Quitana! » champion cycliste colombien que l’on criera plusieurs fois à notre attention pour nous encourager 🙂
  • Pour ceux qui en douterait, prof c’est du boulot (40% de cours – 60% de préparation)
  • Note pour la suite : ne pas jouer avec des vieux aux dominos > on s’est fait plumer
  • Apprendre le français avec l’accent toulousain, les élèves de Yarumal ont bien de la chance
  • « ¡Hola mi amor! le bonjour affectif colombien très courant 🙂
  • « Mañana » , « Ahorita » : reporter au lendemain ou plus tard, le colombien aime bien et nous ça nous va aussi 🙂

La suite

On est depuis 2 jours chez Patricia et Dario, copains colombiens des parents d’Antoine où installés dans leur petite maison dans la montagne, on reste dans la continuité d’un accueil colombien très chaleureux 🙂
Demain, on laisse les vélos ici et c’est parti pour 3 semaines avec les copains avec au programme Medellin, sa région et sûrement un peu de fiesta à droite à gauche…

On est très heureux d’être arrivés à ce premier objectif, on aime la Colombie et elle nous le rend bien 🙂

On pense bien fort à vous,

On vous embrasse,

Antoine et Marjorie

*parce : « mon pote » ou « amigo » en espagnol-colombien, un peu le « bro » colombien mais mixte

Résumé Cartagena -Medellin en 3mn44
Si vous voulez les Gaiteros de San Jacinto en entier
Steet art à Cartagena
On est maintenant incollables sur le découpage de banane plantain
« Il faut 15 jours pour faire un hamac »
Et 20mn pour y faire une petite sieste : have a break, have a hamak
Un moyen de transport encore très utilisé par ici
Les fameux bus
Qui veut du raisin?????!!!
Rencontres sur la route
Une trempette?
Arrivée au 1er col, l’ambiance était au rdv
Habile, je dirai même pas con
Les camions peuvent parfois plus galérer que les vélos
Yarumal
Notre chambre et notre hostel pour 7 nuits
Cours de dessin pour Marjo
La pub de l’institut 🙂
Enregistrement puis visionnage pour correction prononciation
« – Comment ça va?
– Je vais bien, merci, et toi? »
Ça vient gratter des points à la fin du cours
Un bout de la classe
Frida Kalho, Musée Agostura
Marjo, l’artiste, Yarumal, hostel El Pasadillo
Rue de Yarumal
2800m
Faut pas faite cette tête, il va revenir ton maître
En haut sur le plateau
Avec Gabriel
Andres et Marjo à Agostura
Chez Dario et Patricia
Les bikes sur la descente et en pause pour 3 semaines!

3 réflexions sur « ¡Colombia! ¡Hola mi amor¡ »

  1. Bravo et profitez bien des copains Bises à vous deux Francine

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toujours depuis le début de votre aventure je suis émerveillée et toujours impentiante de voir vos vidéos et vos photos plus les com qui me font voyager un peu avec vous,petit gendre tu es surprenant pour moi la façon dont tu peux nous faire vivre votre expérience je vous dis merci ,pour tout ça
    De gros bisous je vous aime

    Aimé par 1 personne

  3. bravo super beau vos indications me porte directement à vos cotesmerci de me faire voyager si loin et d apprendre plein de choses c est énorme la musique d accordéon j adhère bien sur mille bisous maminou je n oublie pas Antoine

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close