¡Ecuador! ¡Siga No Mas!

Hola Hola!

On va bien et on vous écrit depuis l’Amazonie 🙂
Cela fait plus d’un mois qu’on est rentré en Équateur et nous voilà à 2 doigts de passer la frontière du Pérou en pirogue mais avant ça retour sur le périple équatorien (pas si facile que ça 🙂 )

Ça commence fort…

On attaque tambour battant avec le paramo del Angel au nord. En terme de difficulté ça donnera le ton pour la suite. 30km de cailloux et 1000m de d+.
Par contre à ce jour c’est une des plus belle route qu’on ait prise.
On est seul au monde dans un désert de paramo. Arrivé à 3800m, après une balade autour du superbe lac, on nous offre gentiment l’hospitalité au refuge.
On continue la route cahoteuse faite de pavés et de galets pour Cotacachi où par le jeu des rencontres, on se retrouve chez Carlos, argentin d’une soixantaine d’années. Parti il y a 10 ans d’Argentine en vélo, son voyage s’arrête finalement et définitivement en Équateur, il y a 8 ans, il a eu son 1er enfant 🙂

Dans la petite ville artisanale d’Otavalo, on campe avec des vans où on fera des rencontres avec des profils atypiques comme cette allemande de 78 ans qui baroude l’Amérique du Sud depuis 2 ans dans sa Renault Logan Break, ce couple de français en camping car et leur enfant de 10 ans en voyage long terme ou encore ces sympathiques français de Bourg en Bresse avec qui on appréciera échanger.

En comparaison avec la Colombie, il y a beaucoup plus de peuples indigènes aux coutumes encore bien présentes. Même si ils parlent espagnols, la langue usuelle est le Quechua et si vous passez dans la région nord; vous reconnaîtrez les hommes avec leur longue queue de cheval tressée, leur habit traditionnel blanc et leur chapeau. Les femmes quant à elles sont parées de tissus colorés et se drapent d’une grande écharpe dans leur dos qui permet de porter enfant ou provisions.

Marjo, malade, on prolonge notre séjour à Otavalo, le temps pour Antoine de faire l’ascension du Volcan Imbabura à 4600m (ndlr : c’est raide) et une ballade à la belle laguna Cuicocha.

On continue notre route jusqu’à la casa ciclista de Tumbaco à coté de Quito. C’est un joyeux foutoir où on retrouve une quinzaine de bikepackers du monde entier.
On passe 4 jours dans la belle ville de Quito pour l’anniversaire de Marjo (merci Valérie 😉 ). On profitera notamment des variétés culinaires que peut offrir une capitale 🙂 .
Et on rencontrera aussi Andreï, cyclo slovaque qui nous parlera de son expédition amazonienne…

La route des volcans

On dit de l’Équateur que c’est un concentré d’Amérique du Sud. Le problème c’est que concentrer la montagne, ça reste difficile…

On part pour une semaine qui restera dans nos mémoires pour ce qui est de l’exigence mais aussi de la beauté du paysage.

Après 2 journées de piste, de sacrés côtes et un vent de face continu on arrive à l’entrée de la réserve du Volcan Cotopaxi à près de 4000m d’altitude. La nuit en tente est plutôt fraîche mais le spectacle le lendemain est sublime avec la traversée de la réserve avec vue sur le sommet enneigé culminant à 5900m.

On s’attaque ensuite à un gros morceau pour aller à la laguna Quilotoa. Car il faut descendre mais aussi remonter. 2 jours sont nécessaires pour grimper les 125km et plus de 3100m de d+. La-haut c’est magnifique, un grand lac bleu perché au milieu des volcans à 4000m.

On rejoint Latacunga via une étape superbe traversant des petits villages de montagnes. On en profitera pour battre notre record d’altitude en vélo en grimpant à 4100m.

Arrivés à Latacunga avec près de 7000m de d+ en 5 jours, notre route des volcans touche à sa fin, on le sait pas encore mais c’est sûrement à ce moment que Marjo y aura laissé quelques plumes…

Amazonie nous y voilà!

On passe rapidement à Banos, pour ensuite faire la belle route des cascades jusqu’à Puyo, porte d’entrée de l’Amazonie.
A Palora, on dort chez Freddy; un warmshower qui tient sa ferme de Pitahaya (l’excellent fruit du dragon exotique).
Et c’est à ce moment que le corps de Marjo dit stop. Le contact avec Freddy est bon et on se sent bien dans cette ferme, on y reste donc 1 semaine 🙂

Un peu plus haut, on vous avez parlé d’Andrei le cyclo slovaque, on avait bien écouté ce qu’il nous avait dit et ça nous avait mis la puce à l’oreille : une expédition vélo en Amazonie ça nous tente bien 🙂
Sur le papier, l’objectif initial c’est 4 étapes, 3 de vélo et 120km, et une dernière étape en pirogue pour rallier une route et finir notre demi-boucle.

On l’apprendra plus tard mais la piste qu’on prend est récente juste de 3 ans. Taisha où on est à présent n’était accessible qu’en avion via l’aérodrome ou en pirogue.

De fait, les rencontres sur le chemin sont plutôt exceptionnelles. Entre Macuma et Taisha, on passe un petit moment avec un peuple d’amérindiens. Le village est composé de 87 personnes et nous disent que c’est la 1ère fois qui parlent avec des blancs. On boit la chicha. Boisson fermentée de yuca, c’est pas franchement bon mais c’est plutôt convivial : on se passe une sorte de calebasse de main en main pour boire le breuvage.

L’Amazonie nous ouvre ses portes et voilà qu’on s’y sent bien, on décide d’y rester et de continuer l’aventure…

Quelques infos en vrac et petites généralités:

  • 3 538km dont 839 en Équateur
  • 48 320 de D+ dont 13 677 sur l’étape Ipiales – Amazonie
  • 152 jours depuis le début de l’aventure
  • Étape max en Équateur : 84km
  • Altitude max : au + près des étoiles : 4100m et des poussière
  • Jeux : Le break est fait 59 – 49
  • « Siga, no màs » : les équatoriens le disent sans arrêt pour dire grosso modo : n’avance pas plus, c’est ici
  • L’Équateur aura été un terrain d’expérience pour le camping: caserne de pompier, terrain de foot, gymnase, parc nationaux…
  • Le camping de la mitad del mundo nous aura fait passé officiellement dans l’hémisphère sud
  • L’hôpital équatorien est totalement gratuit médicaments inclus
  • Pour les férus de tyrolienne, pas la peine d’aller dans un parc accrobanche, vous en avez 2 obligatoires entre Puyo et Huamboya à 0,5$ le trajet
  • C’est pas un mythe, l’Amazonie abrite toute sorte de bêtes pas franchement sexy
  • Note pour la suite : ne pas confondre le drapeau LGBT avec le drapeau Pachakutik : mouvement pour la protection des intérêts indigènes d’Équateur.

La suite

Comme on vous a dit on se sent bien ici, et n’étant qu’à quelques dizaines de km du Pérou, on explore les possibilités de rallier le Pérou par voie fluviale.
N’étant aucunement touristique, les informations sont difficiles à glaner. Cela se fait à l’ancienne en discutant avec les locaux. On commence à y voir plus clair, notamment sur les formalités d’immigration. On ne prendra cependant aucun risque si jamais on le sent pas 🙂 . Cela voudrait dire reprendre la route pour Cuenca et Loja et passer une frontière plus traditionnelle 🙂

La suite au Pérou se fera de toute manière en bus où on a décidé de laisser tomber les vélos jusqu’à Cuzco. 2 semaines pour faire le nord en bagback et du farniente sur la plage 🙂 .

On attendant on pense toujours bien fort à vous et on vous embrasse!

A bientôt!

Antoine et Marjo

Le résumé en 4’07!
Le parcours équatorien sur carte, les 2 dernières étapes (vélo + pirogue jusqu’à Yaupi) restent à faire
En haut du magnifique paramo del Angel
Pause-dej
A Cotacachi avec notre copain Carlos, le cyclo argentin qui a tout plaqué
Tuto tente à Otavalo
Le volcan Imbabura
En haut du volcan, à 4600m
Réalisé sans trucage
Marjo domine Quito
Un peu de culture au musée Guayasamin à Quito
Qui n’a pas rêvé de descendre la barre des pompiers?!
Et toujours pas de crevaison depuis le Costa-Rica!
C’est pas Stewball mais quasi
5°, ça caille
La route pour Quilotoa avec Adrian un copain cyclo
Le réconfort après tant d’effort 🙂
Une pensée pour Pinot en haut du Tourmalet
C’est assez rudimentaire mais ça marche – cable tyrolienne pour passer le fleuve
Tente-lit, nouveau concept obligatoire en Amazonie
Un peu de repos dans la belle ferme de Freddy
Il y a pas si longtemps, le ventre aurait pu dépasser
Petit dessin de Marjo, l’aurait vous reconnu dans la vidéo?!
Amazonie, nous voilà!

9 réflexions sur « ¡Ecuador! ¡Siga No Mas! »

  1. darojas53gmailcom 19 août 2019 — 0 h 33 min

    ¡Muy chévere esta crónica! Me alegra ver que están bien y contentos. Lindo tu dibujo, Marjo. ¡Abrazos para ambos! Darío.

    Aimé par 1 personne

  2. Ola ! je ne sais pas si mon commentaire va marcher ! juste pour vous dire que ça fait plaisir de vous lire et de voir vos têtes ! que ça a l’air extraordinaire ! que les paysages me donnent trop envie ! et que vous êtes beaux ❤ Caro ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Magnifique !!!!!!!
    J aime voir vos vidéos c est tout simplement magique !
    Je vous embrasse

    Aimé par 1 personne

  4. Trop bien gros bisous les copains !

    Aimé par 1 personne

  5. Wahou !! Je crois que c’est votre plus belle vidéo.
    Belle suite les petits choux

    Aimé par 1 personne

  6. Raúl Vintimilla MÉDICO 26 août 2019 — 18 h 04 min

    Muy hermoso el video: MUY LINDO NUESTRO PAÍS. Les felicito por realizar ésta aventura. Saludos desde Cuenca. Espero que les vaya súper bien.

    Aimé par 1 personne

    1. Muchas gracias 🙂 Estamos bien, llegamos a Perú hace 2 días, si claro Equador es muy lindo!
      Espero que esté bien!

      J'aime

  7. formidable génial je me régale merci bisous a tous les deux

    Aimé par 1 personne

  8. sigue no mas ! bien vu, c’est vraiment le mot-clé équatorien 😀 ça fait plaisir de voir cette video presqu’un mois après le retour… En plus c’est un super beau travail : images, montage, musique… Moi j’ai même pas encore rassemblé mes photos haha (Sophie du Quilotoa)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close