Bolivia + Chile : Alto, sal y (casi) plano

!Hola amigos¡

Nous voilà à Uyuni après quasi 1000km depuis Juliaca, on vous raconte tout ça…

Retour en douceur sur les bikes

On rejoint nos copines suisses à la casa ciclista de Juliaca au Pérou à 140km de la frontière bolivienne pour faire le bloc jusqu’à la Paz en Bolivie ensemble.
C’est chouette, fini les cols équatoriens à 10%, là on est sur l’altiplano à 4000m et c’est presque plat 🙂 La seule vraie difficulté c’est le vent qui peut être franchement handicapant si il est contre vous.
On longe donc le lac Titicaca qui est tellement immense qu’on pourrait presque se croire sur la côte méditerranéenne.
Au passage, on dort dans des endroits assez improbables comme le jardin d’une paroisse ou le toit d’une piscine…

On passe le mini poste de frontière de Tilali  puis un petit col qui nous paraît agréable à 5% pour arriver 16km plus tard officiellement en Bolivie 🙂
On roule 200km de plus et nous voilà à la Paz. On y restera quelques jours, le temps de retrouver des copains cyclos, bricoler un vélo et préparer la suite…

Lagunes, sommets et politique

On part avant les élections. Il se dit que c’est peut être judicieux. Pari gagné. Evo Morales ayant gentiment forcé la main pour se présenter une 4ème fois (au lieu de 2) et les résultats étant un peu contestables, ça fait du grabuge dans les grandes villes…

Pour notre part, on est dans la pampa dans l’est de la Bolivie en direction du Chili et on ne peut pas dire qu’il y ait des révoltes sur ces routes magnifiques.

A 50km du Parc National Sajama, notre destination, on (Antoine) se rend compte qu’il sera difficile d’arriver à temps pour le match France-Galles, 1/4 de finale de la coupe de monde de rugby. Sans hésiter trop longtemps, on tend le pouce et la 1ère camionnette s’arrête, comme quoi le destin 😉 On arrive dans un petit hostel sans prétention dans ce petit village de quelques familles. Pas d’analyse particulière sur le match, mis à part qu’à 3h du matin, on est 3 à se lever; un briviste, un breton et un toulousain et c’est bien rigolo.

On reste quasi 5 jours à Sajama à 4200m, on sympathise bien avec la petite colonie de français, on a l’impression de se retrouver entre potes. On ne chôme pas non plus puisqu’on fait la rando des 3 lagunes sur 25km avec son point culminant à 5065m, puis le lendemain Antoine passe l’Acotango, sommet à 6052m. Les 2 randos sont sublimes.

Le quatuors avaient bien marché sur le 1er bloc, nos copines suisses nous rejoignent pour faire ensemble la ruta de las vicuñas 🙂 5 jours en totale autonomie dans une réserve nationale…. au Chili…

Chili : entre sel, sable et flamands roses

On passe la frontière via un gentil col à 4700m. Quoique super sympa la douane chilienne ne rigole pas avec ses frontières : rien de frais ne rentre de l’autre côté. Tout passe au rayon x et si vous avez le malheur d’avoir une banane, elle vous sera confisquée.

On le savait mais il n’y a aucun magasin côté Chilien avant nos 5 jours coupés du monde. Le menu est donc composé presque invariablement de porridge, pêche en boîte, pâte, sauce tomate, thon/mayo (et chocolat, faut pas déconner non plus).

Rajoutez à cela 8l d’eau (de quoi tenir 2 jours, le nécessaire entre 2 points d’eau), on est quand même chargé comme des mules.

Il fait très bon la journée mais la 1ère nuit annonce la couleur des suivantes : -15° nocturne, ça gèle dans la tente, on retrouve les bouteilles d’eau comme des blocs de glace au petit matin. Heureusement notre matos est bon et en mettant plusieurs couches on dort bien.

Au niveau de la piste, c’est presque 250km et on a de tout, faut imaginer du sable, du sel, de la terre, du petit et gros cailloux et faut pas oublier l’option tôle ondulée et vent de temps en temps.
On pousse parfois, embourbés dans le sable, souvent ça guidonne et ça chasse à l’arrière, on se fait quelques frayeurs en descente mais ça passe 🙂 Sur le moment, sans penser qu’il aurait pu passer dans le coin, ça rappelle dans une moindre mesure les images du rallye Dakar en moto… On verra quelques jours plus tard des panneaux de la course 🙂

Le décor quant à lui pendant 5 jours est juste fou : on longe lagunes, désert de sel, désert de sable, montagnes colorées, piscines d’eau chaudes, le tout accompagné de flamands roses, autruches, vigognes, lamas etc.  On en prend plein les yeux 🙂

Back in bolivia : sel, sel, sel

On se repose une petite journée au Chili avant de repasser la frontière, le temps de goûter la spécialité locale composé de lama séché / maïs : le fameux charqui.
On regarde rapido les infos et on se dit qu’on est content de ne pas être à Santiago en ce moment.

Et puis c’est reparti avec notre quatuor magique avec au programme la traversée d’un immense lac asséché il y a 14 000 ans laissant place aux Salars de Coipasa et d’Uyuni.

Ce n’est pas de l’autonomie mais presque car il y a quand même peu de monde dans cette région du monde. Faut juste pas oublier de remplir sa bouteille d’eau et d’acheter son paquet de pâte avant de partir.

La traversée de Coipasa est vraiment magnifique bien qu’assez rude, il n’y a pas ou on ne trouve pas de piste sur les 45 km qui nous sépare de Tres Cruces, petit village sur un morceau de terre entre les 2 salars.
Tout est blanc, on n’a plus aucun repère, c’est assez déstabilisant. On fait 7km de plus, juste car il est impossible de garder le même cap très longtemps 🙂
Le revêtement du salar est quant à lui comparable à de la neige, c’est tantôt de la poudreuse, de la glace, de la soupe… Rajoutez à cela une formation de petits champignons glacés de temps en temps ou de cuvettes, rouler n’est pas toujours un vrai confort 🙂

A Tres Cruces, on est super bien accueillis par les gens du village qui nous font dormir dans le théâtre de l’école.

Le lendemain, on traverse la montagne, on s’embourbe un peu dans le sable (même si c’est toujours trop) mais rien de bien méchant comparé aux autres options où certains poussent pendant 20km… Et on arrive devant le salar d’Uyuni! Plus grand désert de sel au monde avec ses dimensions de 100km sur 150.
On commence à le traverser dans la largeur en longeant la terre. Ça roule bien. Le soir, on nous reçoit super chaleureusement au petit village de Villa Porvenir où on nous raconte malheureusement que la moitié du habitants sont morts de froid ces dernières années.

Le lendemain c’est la grande traversée jusqu’à l’île Incahuasi. C’est splendide, le sel, l’horizon, le ciel et nous. Pas plus. On a un peu les mêmes sensations que sur Coipasa, quoiqu’on se retrouve sur une piste plus régulièrement.

On dort dans le salar à côté de l’île. Avant, on aura bien pris soin d’admirer le coucher de soleil au sommet du morceau de terre rempli d’immense cactus.

On ne sait pas si c’est le vent, la qualité de la piste de sel qu’on qualifiera de bonne ou l’envie de manger autre chose que les seules nouilles chinoises restantes, mais à 13h on aura claqué les 95km qui nous séparait de Uyuni… 🙂

Quelques infos en vrac et petites généralités

  • 4 630km dont 990 sur l’étape Juliaca-Uyuni
  • Jours de voyage : 230
  • 51 221m de D+ dont 2 894m sur la dernière étape
  • + grosse étape : 95km
  • Altitude max en vélo: 4800m (cierro Yacho)
  • Crevaison : Marjo prend le large 4-0 (punaise)
  • Le bonheur intact : retrouver ce brave macadam après 500km de pistes
  • La petite frayeur : quand les 2 roues d’un poids lourd devant nous se détachent
  • Note pour la suite : après 4 jours sans douche, l’idée de se baigner dans les termes n’est pas forcément lumineuse : à l’odeur déjà acquise vous rajoutez le souffre 😉
  • A tous les bricolos : le foetus de lama séché se vend très bien sûr les marchés et porte chance pendant les travaux 
  • Sans faire de généralité : on a passé peu de temps au Chili mais si les carabiniers et les douaniers représentent la population alors on peut dire que les chiliens sont très sympas 

La suite

On va à la casa ciclista d’Uyuni pour croiser quelques connaissances et copains cyclos, faire de nouvelles rencontres, puis on retrouve une vie plus classique : se doucher plus d’une fois par tranche de 5 jours, dormir dans du dur et sur un vrai matelas, ne pas savoir ce qu’on va manger 3 jours avant, tout ça, tout ça 🙂

On prépare la suite du voyage qui sera finalement une descente vers l’Argentine dans la région de Salta avant de finir sûrement vers Mendoza sur la route des vins 🙂
Car mine de rien, le temps passe vite, Buenos Aires approche!

En attendant, on pense toujours bien fort à vous,

On vous embrasse,

Antoine et Marjo 

Le résumé en 4’50! (désolé pour les puristes mais aujourd’hui ce sera de la musique italienne 😉 )
Ce brave lac Titicaca
Nuit chez Milton en haut de la piscine
Bien que très sympas, les péruviens frontaliers ne rigolent pas avec la délinquance : « si tu voles, on te brule »
On a tous besoin d’une fœtus de lama pour porter chance
Élection en Bolivie, ce serait pas Hollande qui tente un come-back?!
Voilà, la frontière Pérou-Bolivie est au sommet
Le Sajama, plus haut sommet bolivien à 6542m
C’est moins haut mais ça grimpe quand même : ascension de l’Acotango à 6052m
Observez bien et vous verrez un viscache, un animal proche du chinchilla
Petite œuvre de Marjo
En route pour le Chili
Le début des emmerdes : le sable
Ça se voit pas forcément mais on est passé au Chili
Le vent s’est calmé, on sort le bout de son nez
– Ce soir, ce sera… : pâte/thon
– Et merde…
Plutôt photogénique
Bains chauds
Et vas-y que ça chill
Petit camping dans maison en ruine (pour se protéger du vent)
Plutôt pas mal
Les vigognes (et flamands roses)
Ça se voit pas forcément non plus mais on est repassé en Bolivie
Ça commence à sentir le salar
1er coups de pédale dans cette étendue
On sait pas où on va mais on est content
Apparemment c’est tout droit
Camping dans le théâtre de l’école entre Coipasa et Uyuni
Photographié par un non-professionnel
On m’a dit qu’il fallait que je porte le vélo…
Tempête droit devant
Coucher de soleil sur Incahuasi
Ça pousserait 1 cm par an (les cactus)
Le joyeux foutoir de la casa ciclista, on prend des conseils pour l’Argentine!

10 réflexions sur « Bolivia + Chile : Alto, sal y (casi) plano »

  1. Toujours aussi magnifique, j en ai les larmes aux yeux merci pour tout ça et je suis en admiration bravo bravo bravo !!!

    Aimé par 2 personnes

  2. Dormir sous sa petite tente dans de telle immensité ça doit faire des guilis au ventre !
    Chapeau bas, ça dû être sport 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. Bravo les copains ça avait l’air trop cool !

    Aimé par 2 personnes

  4. C’est superbe… Et vous êtes magnifiques… Et même depuis mon tel, j’en prend plein la vue sur un écran de 8cm sur 12! Enjoy.. Bisous ma poulette 💋💋💋 et à Antoine !

    Aimé par 2 personnes

  5. Encore merci merci je vous admire c’est que du bonheur , encore des paysages magnifiques à couper le souffle vous me faites voyager et je garde dans ma tête votre parcours et vos photos extraordinaires 👏👏👏👏👏👏👏 grs bisous à vs 2 😍😍😍😍

    Aimé par 2 personnes

  6. Caroline Mielvaque 6 novembre 2019 — 13 h 57 min

    magnifique ❤ et surtout BRAVO BRAVO ! profitez bien encore un peu !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Caro! On se voit bientôt!

      Aimé par 1 personne

  7. Magique , bravo et merci !!!!!!
    les paysages sont fantastiques, l’aventure est extra ordinaire ; et grâce à vous je quitte mes cahiers et je marche dans vos pas donc vivement le prochain épisode .

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Stef! Ça fait plaisir 🙂
      A bientôt j’espère!

      Aimé par 1 personne

  8. 230 jours ! Quel kif ! les photos sont dingues! Quelle régalade ! J’adore votre vie ! ❤

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close